DC Comics Actualités L’Actu Cinéma DC

Dans les coulisses d’Aquaman

Publié

Dans les coulisses d’Aquaman

Réalisé par James Wan, Aquaman est le nouveau long-métrage DC Comics à ne pas manquer. Centré sur le roi des Sept mers, ce film d’aventures épique revient sur les origines d’Arthur Curry, mi-homme, mi-créature de l’Atlantide, et son parcours pour accéder au trône. Découvrez les coulisses de ce film marin royal.

Retrouvez les produits officiels Batman, Wonder Woman, Superman et de tous les super héros DC dans la boutique officielle DC Comics

Plongée dans l’Atlantide

L’univers aquatique du film constitue un élément essentiel d’Aquaman et la création d’Atlantis a été un vrai défi pour James Wan et son équipe. Le réalisateur a sollicité le directeur de la photographie Don Burgess pour sublimer l’univers créé avec le chef décorateur Bill Brzeski. C’est surtout Kelvin McIlwain, le superviseur des effets visuels, qui a eu la lourde tâche de créer les éléments et effets aquatiques de l’Atlandide que Bill Brzeski a imaginé comme « une civilisation néoclassique qui pourrait être issue de la Méditerranée, peut-être des précurseurs des Grecs, de la période hellénistique, sans doute même pré-égyptienne. Mais ce qui les distingue, c’est qu’il s’agit d’une culture en passe d’accéder à l’ère du numérique. »

Aquaman a été majoritairement tourné en Australie, sur la Gold Coast du Queensland. Mais les scènes sous-marines ont dû être tournées en studio avec des techniques bien particulières d’éclairage, de vitesse d’obturation, d’angle et de focale, comme l’a suggéré Don Burgess : « C’est l’un des plus anciens trucages : des plateaux remplis d’eau au-dessus de la scène, situés sous les projecteurs du plafond. On règle ensuite ces lumières informatiquement en un faisceau lumineux qui donne le sentiment de se trouver sous l’eau, avec un effet d’écho créé par l’utilisation de cordes faisant briller l’eau sur les plateaux. »

Aquaman - coulisses

La plus grande partie de l’Atlantide a tout de même été conçue en infographie pendant la postproduction mais aussi grâce à la production virtuelle qui, selon Safran, « a été un outil essentiel parce qu’on a ainsi pu travailler avec la dimension des environnements et positionner précisément les acteurs au sein de cette cartographie. Ces derniers pouvaient aussi comprendre comment entrer en contact avec les individus et créatures numériques qui allaient être conçus par la suite. »

Des super-héros royaux

Chef costumière chevronnée des films héroïques ayant travaillé sur Matrix et The Amazing Spiderman, Kym Barrett a vite assimilé les demandes de James Wan, qui souhaitait respecter l’esthétique des bandes dessinées pour les costumes. En plus de l’univers des comics, Kym Barrett et son équipe ont réfléchi aux origines des costumes des Atlantes, anciennes créatures de la surface enfouies sous l’océan : « Dans mon esprit, leurs textures, leurs formes et leurs couleurs ont été altérées par le corail, les poissons et les algues qui les entourent. Utiliser de vrais métaux pour les armures n’aurait pas été pratique pour nous […] on a créé des matières n’ayant de métallique que l’aspect. » Aquaman - coulisses Le costume le plus compliqué à confectionner a été celui d’Aquaman, incarné par Jason Momoa. Il a été réalisé en collaboration avec Justin Raleigh des studios Fractured FX qui a scanné le corps de l’acteur. Le plastron doré a été réalisé par ordinateur et imprimé en 3D pour obtenir une symétrie parfaite mais aussi une liberté de mouvement totale. Enfin les tatouages tribaux d’Aquaman sont inspirés des vrais tatouages de Jason Momoa et ont dû être dessinés par le département maquillage plus de 100 fois tout au long du tournage.

L’acteur et le reste du casting ont dû suivre un entraînement physique important pour les scènes de combat mais aussi pour les scènes sous-marines. Une fois préparés, les acteurs se sont familiarisés avec un système de plates-formes appelé Diapason qui apporte du naturel aux mouvements censés se passer sous l’eau. Les cascadeurs ont donc dû se comporter comme des marionnettistes en tirant des câbles et en se déplaçant sur le plateau alors que les acteurs bougeaient sur les plates-formes. Ce processus est décrit par Rondell « comme un ballet entre acteurs et cascadeurs, travaillant de concert pour réagir et bouger afin que l’ensemble ait l’air authentique. » Un travail titanesque qui donne des scènes spectaculaires à l’écran !

Aquaman de James Wan avec Jason Momoa et Amber Heard. Au cinéma le 19 décembre.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier