DC Comics Actualités

DC Comics : Albert Rothstein, bigger than life

Publié

À ne pas confondre avec le mafieux de la Yiddish Connection Arnold Rothstein – que les fans de Boardwalk Empire connaissent sous les traits de Michael Stuhlbarg – Albert Rothstein n’a rien à voir avec la pègre. Au contraire, il la combat. Super-héros méconnu du grand public, il a plus de 30 ans d’aventures à son compteur, puisqu’il a vu le jour dans les vignettes de l’All-Star Squadron #25 de 1983. Grand par la taille mais pas par la renommée, il gagne pourtant à être connu.

Filiation ambivalente

Capable d’atteindre la grandeur d’un géant en augmentant sa taille de 18 mètres, Albert Rothstein est surtout grand par les actions héroïques figurant à son palmarès. Se faisant appeler Nuklon et Atom Smasher , il est introduit dans la famille DC par le tandem Roy Thomas (scénario) / Jerry Ordway (dessin), avec la complicité de l’encreur Mike Machlan . Ses créateurs le dotent d’une force de frappe sans pareille, faisant de lui un tenace opposant à tous les super-méchants qui pourraient tenter de mettre la paix en péril. Capable de traverser les murs, de décupler sa force et sa vitesse , il est doué d’une forte endurance et peut agir sur la densité de la matière .

DcComics125

Filleul d’Al Pratt , Albert Rothstein doit ses superpouvoirs à son arbre généalogique, puisque c’est son grand-père qui lui transmet sa force. Cet aïeul est toutefois embarrassant, car il s’agit de Cyclotron , un être redoutable qui a sévi durant l’âge d’or DC. Revêtant l’identité secrète de Nuklon, l’intrépide Albert décide de conjurer l’héritage familial en devenant un puissant justicier. Après un passage par l’Infinity Inc , il rejoint les rangs de la Justice League et développe un solide partenariat avec Obsidian ; super-héros qui tient, lui aussi, une part d’ombre de son père… Ensemble, le binôme multiplie les coups d’éclat, mais la légende de Nuklon s’écrira essentiellement en solo.

Le poids des sacrifices

Poursuivant son parcours en collaboration avec la Justice Society , Albert Rothstein devient Atom Smasher. Avec son costume orange bardé du sigle nucléaire, il annonce d’emblée la couleur. Malgré ses airs de catcheur, c’est loin des rings que le jeune homme combat le crime, en répondant présent dès que le devoir l’appelle. Tutoyant les nuages lorsqu’il grandit, le super-héros peut attraper les avions comme de vulgaires jouets. Une image qui n’est pas sans rappeler King Kong perché au sommet de l’Empire State Building.

DcComics126

Rival de Black Adam , avant de fraterniser avec lui, Atom Smasher n’oublie pas de quel côté de la barrière ils se trouvent respectivement et finira par prendre ses distances. Toute sa vie, il sera loyal envers la mission qu’il s’est juré de défendre : faire le bien, quel qu’en soit le prix. Un prix qu’il paie côté cœur , puisque la vie de super-héros suppose souvent quelques sacrifices sentimentaux. Albert n’échappe pas à la règle, en entretenant des idylles mouvementées avec les femmes. Amoureux de Fury , il souffre de cet amour impossible et se réfugie dans une romance sans avenir avec Yolanda Montez , avant de fréquenter Beatriz da Costa (alias l’incandescente Fire) et de se retrouver, à nouveau, le cœur brisé.

DcComics127

Décliné en séries animées, dans des jeux vidéo et sous forme de produits dérivés, Albert Rothstein a récemment fait une apparition dans Flash , sous les traits du lutteur Adam Copeland , à retrouver actuellement sur MY TF1 VOD.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier