DC Comics Actualités

Booster Gold, le footballer en or de DC Comics

Publié

Booster Gold, le footballer en or de DC Comics

Tandis que l’Euro 2016 bat son plein et que les équipes qualifiées se préparent aux quarts de finale, le foot est à l’honneur. Outre-Atlantique, le 'soccer' reste plutôt confidentiel, et c'est le football américain qui tient le haut de l’affiche, dans le cœur des supporters comme dans la pop culture. Dépassant le seul cadre sportif, en s’imposant comme une passion fédératrice, cette discipline à mi-chemin entre football et rugby est à la fête à chaque Super Bowl ; tournoi inter-états fort d’un demi-siècle d’existence et d’audiences faramineuses. Dans la vie comme dans les vignettes, les stars des terrains conquièrent les foules, à l’instar du charismatique Booster Gold .

DcComics170

Les sentiers de la gloire

Créé en 1986 par Dan Jurgens dans le Booster Gold #1 , le super-footballer de DC Comics, décliné en BD, animés et jeux vidéo, a 30 ans cette année. Fruit de l’imagination d’un artiste complet – qui s’est distingué avec le crossover La Mort de Superman et a coutume de scénariser et illustrer lui-même ses histoires – Booster Gold possède trois autres identités : Michael Jon Carter , son nom de naissance, Waverider et Supernova . Avec son sourire si éclatant qu’il semble sorti d’une publicité pour du dentifrice, et ses cheveux dorés faisant écho à son alias précieux, l’athlète symbolise la perfection à l’américaine. Un physique qui ne manquera pas de séduire Fire , alias Beatriz Bonilla da Costa, avec qui il vivra une romance enflammée. Cristallisant toutes les qualités qu’on attend d’un footballer, le champion ne laisse aucune chance à ses adversaires quand il a le ballon ovale entre les mains. Ce qui est vrai lors des matches qu’il dispute – et remporte le plus souvent – l’est aussi hors du terrain, dans les rues de Gotham , où il combat courageusement le crime.

DcComics171

La voie du succès n’était pourtant pas tracée d’avance pour cet ancien gamin des quartiers pauvres, qui a eu la chance de goûter à la réussite malgré une enfance défavorisée . C’est une bourse universitaire de la Gotham U , décrochée grâce à ses exploits de quarterback , qui sera son salut. Né dans le futur, au XXVe siècle , Booster Gold a un temps d’avance sur le commun des mortels, ce qui ne l’empêche pas de posséder certaines failles. Ainsi, son talon d’Achille reste peut-être la relation vacillante qu’il entretient avec son père . Un flambeur, qui a quitté le foyer avant sa naissance, et qu’il retrouve à l’âge adulte, mais pas forcément pour son bien. Le persuadant de perdre des matches pour gagner ses paris, ce père le pousse à la faute. Exclu de la ligue de football, le sportif occupe un poste de veilleur de nuit , avant de remonter le temps pour revenir en grâce.

DcComics172

En compétition avec la pègre

En trois décennies, Booster Gold a eu l’occasion d’offrir son concours à plusieurs escouades super-héroïques, à l’instar de la Justice League , du Conglomérat , de l’Extreme Justice, des Maîtres du Temps et des Super Buddies. Par ailleurs, il s’est aussi illustré aux côtés d’électrons libres d’envergure, comme le robot Skeets , son premier équipier, Blue Beetle , son meilleur ami, Michelle Carter , sa sœur jumelle, et Rip Hunter , avec qui il formera un spectaculaire duo de gardiens de la Trame Temporelle. Capable de voyager à travers les siècles, il est doté d’un équipement de haute technologie, discret et efficace. Au premier coup d’œil, son étincelante combinaison est un costume comme il en existe tant d’autres. Pourtant, à y regarder de plus près, on décèle un système de manchettes permettant d’envoyer des éclairs d’une redoutable puissance.

DcComics173

Doté d’une impressionnante musculature, il peut venir à bout de bien des embûches, comme il l’a prouvé en sauvant la vie du président Reagan . Éthiquement, cette puissance est toutefois condamnable, dans la mesure où ses superpouvoirs proviennent d’une pièce de musée qu’il a dérobée dans le futur. Le blason étoilé qui orne son torse rappelle sa dimension patriotique, tandis que ses lunettes à rayons X, teintées en jaune, soulignent son apparence futuriste. Pouvant voler et se battre dans des combats au corps-à-corps, Booster Gold a de multiples talents, qu’il emploie toujours pour faire le bien. Il y a cependant un revers à sa médaille de justicier modèle. En effet, son succès lui est monté à la tête, au point que son caractère hautain prête à rire. Une apparente désinvolture, qui sera étonnamment un atout supplémentaire, face à des ennemis qu’il dupe plus facilement de cette manière. La véritable leçon de star attitude.

Pour rappel, la finale de l’Euro 2016 aura lieu le 10 juillet. Allez les Bleus !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier