DC Comics Actualités

DC Comics : Mist, super-méchant embrumé

Publié

DC Comics : Mist, super-méchant embrumé

Dans la brume fantastique des bandes dessinées DC, certains personnages paraissent plus insaisissables que d’autres. Mist fait partie de ceux qui se plaisent à brouiller les pistes . Tandis que ses homologues peuvent se rendre invisibles au commun des mortels, en aveuglant leurs adversaires (Docteur Light), ou en faisant disparaître les traits de leur visage (The Question), ce super-méchant est plutôt adepte de la brume . Une technique loin d’être fumeuse, au vu de sa carrière de criminel endurci. Focus.

Dans le brouillard

Si Mist – qu’on peut traduire par brouillard en anglais – évolue en milieu trouble, il a les idées claires. Son dessein, plus sombre que la fumée blanche qui l’enveloppe comme un nuage de mauvais augure, est simple : semer le chaos. Dépourvu de scrupule, cet ennemi du bien fait froid dans le dos. Apparu dès l’automne 1941 , dans l’Adventure Comics #67 , il doit son existence au prolifique et talentueux Gardner Fox . Aussi appelé Johnathon Smythe, sa véritable identité est Kyle Nimbus ; à ne pas confondre avec le Nimbus 2000 qu’enfourche Harry Potter à Poudlard ! En 1994, Mist a été rebooté dans le Starman Vol. 2 #0 , sous la houlette du tandem James Robinson / Tony Harris , qui en profite pour donner naissance à sa fille, Nash.

DcComics223

Capable de se transformer en gaz vivant, Mist peut devenir aussi léger et intrusif que cet élément vaporeux qu’il maîtrise comme personne. Pour comprendre sa genèse, il faut remonter un siècle en amont, durant le conflit de la Première Guerre mondiale . Capitaine de l’armée canadienne, il est aussi fort physiquement que sur le plan intellectuel, comme c’est aussi un scientifique émérite. Il met lui-même au point le procédé gazeux qui lui vaudra son alias et attirera l’attention de Starman (Ted Knight) , son rival attitré.

Pas de fumée sans danger

Parfois aussi mélancolique qu’un jour trop gris, Mist a accusé quelques passages dépressifs, notamment après le meurtre fratricide de son fils, Kyle Jr . Même pour commettre l’irréparable, il n’en n’oublie pas d’entraîner des vies innocentes dans sa chute, en tentant de se suicider avec une bombe nucléaire supposée exploser dans sa ville d’origine, Opal City . Dans les versions alternatives, il mène ses combats maléfiques au sein de l’Injustice Society et il est affilié à la Secret Society of Super Villains de Lex Luthor. On notera qu’il possède une certaine ressemblance avec ce dernier, son apparence 'solide' étant celle d’un homme au crâne chauve et aux sourcils rasés.

DcComics224

Un temps à la tête d’un gang de truands, il multiple les coups d’éclat au sein de l’Arrowverse . Pour l’anecdote, les téléspectateurs de Flash l’ont aperçu sous les traits d’Anthony Carrigan , acteur qui campe par ailleurs Victor Zsasz dans une autre série DC, Gotham . Après avoir commis ses larcins, Mist a coutume de s’évanouir dans la nature sans laisser de trace, si ce n’est la désolation qu'il laisse sur son passage. Doué d’un pouvoir hypnotisant qui lui permet de prendre le contrôle mental de ses opposants, il s’est emparé de la psyché de Dinah Lance , alias Black Canary. Trahi par ses anciens capos qui dénoncent ses activités mafieuses, Mist est envoyé derrière les barreaux. Son séjour par la case prison renforce sa rage vengeresse et le pousse à une vendetta contre les personnes qu’il juge responsables de son incarcération. S’il fait mentir l’adage « pas de fumée sans feu », on serait surtout tenté de dire qu’avec Mist, il n’y a pas de fumée sans danger !

Pour rappel, Flash reviendra à l’antenne de la CW le 4 octobre, pour une saison 3 très attendue.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier