DC Comics Actualités

DC Comics : Connaissez-vous le démon Néron ?

Publié

L’empereur Néron a imposé 14 années de terreur à son peuple, au cours d’un règne sanglant qui a duré de 54 jusqu’en 68, année de son suicide. Une gouvernance empreinte de mort – celle qu’il a donné et celle qu’il s’est lui-même donné – dont l’histoire est fortement teintée. En deux millénaires, sa légende a inspiré une pléthore d’artistes, et pas seulement les peintres, les sculpteurs et les dramaturges. Les dessinateurs et scénaristes de comics se sont eux aussi intéressés à ce génie du mal. Portrait du Néron de DC.

Infernal Néron

Apparu pour la première fois dans l’Underworld Unleashed #1 de 1995, Néron fait trembler les dévoreurs de comics depuis plus de 20 ans. Avec sa carrure musculeuse et ses cheveux blonds coiffés en arrière, il aurait presque des airs d’Immortan Joe. Non moins despotique que l’empereur de Mad Max : Fury Road, Néron doit son existence à Mark Waid (scénario) et Howard Porter (dessin), qui l’ont créé afin de répandre le chaos sur Terre. Sous leur plume, le méchant devient un démon issu des abysses de l’Enfer, doué d’une force physique surhumaine, ainsi que de redoutables pouvoirs psychiques.

DcComics119

Hautement létal, il est un antagoniste de taille pour les justiciers emblématiques de la firme DC. Flash, Wonder Woman et la Justice League dans son ensemble auront fort à faire pour tenter de contrer ses incessantes attaques. Une puissance qui vaut au super-méchant d’occuper une place de choix dans la série Day of Judgement #1 qui relate sa bataille avec Superman. Surnommé le 'tisseur de souhaits', le 'roi de la haine' ou encore le 'seigneur des mensonges', Néron se bâtit rapidement une sulfureuse réputation. Son contrôle de l’Enfer n’est cependant pas acquis, puisqu’il a récemment dû affronter deux homologues, les démons Blaze and Satanus . Voulant prendre le contrôle de cet infini territoire, ceux-ci lui ont tenté de le destituer pendant son emprisonnement dans la Tour du Destin, avec le concours des hordes du Purgatoire. Mais Néron demeure tout puissant, même pour ses comparses démoniaques.

Devil in disguise

Au départ, l’objectif de Néron semble surtout de collecter des âmes pour les envoyer dans l’Underworld, c’est-à-dire en Enfer. Un diabolique dessein, prenant la forme d’un troc funeste, consistant à ce que sa proie lui confie son plus grand désir, en échange de quoi le despote lui promet la vie éternelle . Avec lui, l’expression vendre son âme au diable prend tout son sens. Se vantant d’avoir connu les prémices de l’humanité, le démon Néron marche dans les pas du Lucifer de Faust avec une désarmante assurance. À chaque fois, sa victime voit son pacte se retourner contre elle et les châtiments sont multiples : avenir de mauvais augure, tâche ingrate à effectuer pour Néron, et même, la mort.

DcComics120

Au-delà de son naturel pouvoir de persuasion, Néron est doté de capacités mentales allant de la télépathie à la téléportation . Pouvant également changer de forme à loisir, il peut fausser la réalité et ramener les morts à la vie. Enfin, sa maîtrise des maléfices assied sa force dévastatrice, comme il l’a prouvé lors de spectaculaires batailles. Bien que sa genèse reste trouble et qu’il ne faut pas se fier aux dires de ce 'seigneur des mensonges', Néron tirerait sa puissance de la douzaine d’âmes prises à des super-méchants et super-héros, par le passé. Une technique qui a, depuis, fait ses preuves et à laquelle il s’est rôdé, en 21 ans d’une carrière 100 % démoniaque menée des tréfonds de la Terre jusqu’au paradis…

DcComics121

Pour rappel, l’univers DC Comics se décline actuellement au cinéma, dans Batman v Superman : L’aube de la Justice !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier