DC Comics Actualités

DC Comics : Richard Dragon, le sensei du kung-fu

Publié

DC Comics : Richard Dragon, le sensei du kung-fu

Si la légende arthurienne a Richard Cœur de Lion, la légende DC a Richard Dragon . Symbole de l’engouement des occidentaux pour le kung-fu, dans les années 1970, ce maître des arts martiaux voit le jour au sein des pages du Dragon's Fists de 1974 . Un album devenu objet de collection pour les inconditionnels de Dennis O'Neil , dont le scénario est illustré par une autre pointure de la BD, Jim Berry . Ensemble, le duo d’artistes donne naissance à ce sensei, qui ne se contente pas de donner des leçons à ses élèves, en se battant vaillamment dès que la situation l’exige.

Dans les pas de Bruce Lee

Surnommé ' le petit dragon ', le regretté Bruce Lee tire sa révérence à l’été 1973, emporté par une foudroyante rupture d'anévrisme. Son ultime film – considéré comme son chef-d’œuvre – sort à titre posthume. Il s’agit d’Opération Dragon, un long métrage musclé qui concentre tout le brio du roi des nunchakus . Né l’année du dragon, en 1940, l’acteur était indissociable de cet animal-totem, qui donne son nom au super-héros DC qui lui est dédié. Moins connu que son modèle en chair et en os, Richard Dragon n’en demeure pas moins émérite, au vu des nombreux faits d’armes qui portent sa signature.

DcComics228

Quand il n’est pas sur un tatami, il se fait appeler Jim Dennis et vit de petits larcins. Pour autant, il n’est pas un personnage amoral et, bien que voleur à ses heures, Richard Dragon est un gentil, qui lutte en faveur du bien. Également décliné sous les alias Richard Drakunovski et Ricardo Diaz Jr dans la version rebootée du New 52 , l’as du kung-fu se distingue par son aptitude à mettre ses adversaires K.O, en leur assenant une combinaison de coups dont il a le secret. Se battant le plus souvent à mains nues , il ne fait pas de quartier, ne laissant aucune chance à celui qui aurait l’audace de vouloir lui barrer la route.

L’élève dépasse le maître

C’est au Japon, à Kyoto , que naît sa genèse. S’introduisant dans un dojo pour y dérober une statue de jade à l’effigie de Bouddha, Richard Dragon, encore adolescent, est mis hors d’état de nuire par le futur Bronze Tiger , qui a le même âge que lui et qui s’appelle encore Ben Turner à cette époque. Cette rencontre est un électrochoc pour le jeune voleur, qui se lie d’amitié avec lui et accepte d’apprendre les préceptes du kung-fu à ses côtés, en suivant les cours de leur maître commun, O-Sensei . Cet enseignement privilégié dure 7 ans et fait des deux partenaires de redoutables kung-fukas.

DcComics229

Au terme de sa formation, Richard intègre l’agence secrète G.O.O.D en démontrant ses qualités d’espion hors-pair. De l’espionnage au super-héroïsme il n’y a qu’un pas et c’est la voie qu’il emprunte, collaborant avec Batman et Lady Shiva selon les missions. Remportant tous ses duels, il se forge une solide réputation qui le conduit à devenir, à son tour, le sensei d’autres super-héros. Parmi ses disciples les plus célèbres, on peut citer The Question, Oracle et Huntress . Dépourvu de pouvoirs, Richard Dragon force le respect en triomphant de ses ennemis grâce à sa brillante maîtrise de son art martial. Une manière de rappeler que l’univers fantastique de DC Comics est parfois mis entre parenthèses, pour mettre l’accent sur une forme essentielle de combat : le corps-à-corps.

Pour rappel, la Suicide Squad de David Ayer truste actuellement les salles obscures. Découvrez-le sans plus attendre au cinéma !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier