DC Comics Actualités

DC Comics : Robin, l’allié aux multiples facettes

Publié

DC Comics : Robin, l’allié aux multiples facettes

Réputés inébranlables, les super-héros ne sont pas toujours les colosses d’acier qu’on imagine. Fragilisés par des failles intérieures qui proviennent le plus souvent de l’enfance ou d’un passé difficile à cicatriser, ils ne sont pas hors d’atteinte. Une faiblesse sur laquelle jouent les vilains qui cherchent à les détruire, mais que compense, fort heureusement, la présence de fidèles alliés à leurs côtés. Bien que l’univers DC compte une pléthore d’acolytes plus ou moins emblématiques dans ses rangs, celui qui tire son épingle du jeu reste Robin, indéfectible soutien de Batman . L’épaulant dans de périlleuses missions, il possède un charisme qui est tout à son honneur. Pour autant, êtes-vous sûr de bien connaître Robin ? Portrait d’un allié multi-facettes.

Première période : Dick Grayson

Créé à l’initiative de Bob Kane et Bill Finger , avec la complicité de Jerry Robinson – co-créateur du Joker – Robin est un personnage espiègle et digne de confiance, qui fait son apparition auprès de Batman dès l’année 1940 dans le Detective Comics #38 . Pouvant se traduire par ' rouge-gorge ', Robin n’appartient pas à la famille des chiroptères comme son modèle mais s’inspire, lui aussi, d’une espèce animale volante. Petit par la taille, grand par le courage, il est le jeune justicier auquel les dévoreurs de comics peuvent aisément s’identifier.

DcComics34

Il lui faudra toutefois attendre près de 10 ans pour s’émanciper du Chevalier noir, puisque la première aventure solo de Robin n’intervient qu’à partir de 1947. Gymnaste hors-pair , il est doué d’une grande agilité, qui lui permet de réaliser des sauts acrobatiques et de se faufiler dans divers recoins ; une aptitude qui lui vient de ses parents trapézistes. Contrebalançant la noirceur de l’univers imaginé par Kane et Finger deux ans plus tôt, Robin apporte une touche de légèreté aux aventures de Batman, tant par son caractère que par son costume rouge jaune vert .

DcComics35

C’est l’alias Dick Grayson qui initie la légende, à l’ère de l’essor des comics. Ce Robin, premier du nom, est un orphelin que Batman va prendre sous son aile à la mort de ses parents. D’emblée, on est tenté de penser que le milliardaire devenu, lui aussi, orphelin dans de tragiques circonstances, se reconnaît en lui. Fort de la bienveillance que Wayne témoigne à son égard, le petit protégé fait ses preuves, présageant de son avenir de justicier noctambule sous le costume de Nightwing . Grayson est même allé jusqu’à endosser, un temps, le costume de Batman lorsque ce dernier, absent des écrans radar, avait laissé Gotham livrée à elle-même.

DcComics36

Seconde période : Jason Todd, Tim Drake, Stéphanie Brown et Damian Wayne

Après avoir dessiné les contours du pattern du personnage, Dick Grayson est remplacé par d’autres alias ; prolongeant chacun le mythe de Robin à leur manière. Bien qu’indétrônable dans le cœur des puristes, il se décline ainsi dès 1983 à travers Jason Todd , un Robin que l’on doit au tandem Gerry Conway / Don Newton , né dans le Detective Comics #524 . Comme Grayson, qui fait de lui son bras droit, Todd est le fils d’un artiste de cirque dont il souhaite venger la mort. Finalement adopté par Bruce Wayne , il rejoint définitivement la famille Batman mais connaît un funeste destin en mourant sous le coup fatal que lui assène Le Joker. Une disparition qui hantera Wayne des décennies durant, jusqu’à ce que Jason Todd renaisse de ses cendres sous la forme de Red Hood , un personnage pour le moins ambivalent.

DcComics37

Dans la foulée de Todd, un nouveau Robin prend la relève : Tim Drake . Créé par Marv Wolfman et Pat Broderick dans Batman #436 en 1989, il possède la même savoureuse irrévérence que ses prédécesseurs mais se détache de leur modèle en traçant sa propre voie. Il a moins de dix ans lorsqu’il parvient à démasquer Batman et Robin (Grayson), en étudiant de près des images de vidéo surveillance. Ce sens aigu de l’observation et de l’intuition font de lui un fin limier dont L’Homme chauve-souris ne pourra bientôt plus se passer, comme en témoigne l’étroite collaboration qu’ils nouent à la veille des années 1990, à la suite d’une succession de tests particulièrement éprouvants afin de définir la capacité de Tim à devenir le troisième Robin.

DcComics38

Un personnage qui parvient à imposer sa marque, au point de devenir le héros de sa propre série animée. Se perfectionnant dans la maîtrise des arts martiaux, Tim Drake annonce les prémices du cinquième Robin. Pour l’heure, c’est au féminin que se conjugue le quatrième alias de Robin : Stéphanie Brown . Petite amie de Drake, cette super-héroïne a un lourd passif. En tant que fille de vilain, elle a courageusement cherché à contrecarrer le sort en aidant Batman à appréhender son père Cluemaster , en divulguant de précieux indices. Aussi appelée Spoiler , elle révèlera par la suite un tempérament difficile à canaliser. Enfin, fermant la marche avec panache, Damian Wayne pousse la filiation un cran plus loin, puisqu’il est le véritable fils de Batman ; celui qu’il a eu avec Talia al Ghul . Avec ses airs de ninja, il porte fièrement l’héritage des précédents Robin tout en réinventant le personnage pour qu’il soit davantage en corrélation avec la nouvelle génération.

DcComics39

Pour suivre l’actu DC Comics, restez connectés !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier